1914-1918 : la guerre du Canada – L’été 1917 et la cote 70

Cette semaine, Carl Pépin nous parle d’une bataille méconnue au Canada – La bataille de la cote 70.   Continue reading “1914-1918 : la guerre du Canada – L’été 1917 et la cote 70”

Advertisements

1914-1918 : la guerre du Canada – Vimy

Aujourd’hui, la cinquième partie de la série par l’historien Carl Pépin.

La route vers Vimy

Le corps canadien quitte le sinistre champ de bataille de la Somme à l’automne de 1916. Environ 24 000 hommes ont été perdus dans des affrontements qui apparaissent stériles. Les gains de terrain se sont limités à quelques kilomètres et les bataillons sont décimés. Dans les circonstances, il importe de tirer rapidement des leçons et se préparer pour la prochaine épreuve : la conquête de la crête de Vimy.  Continue reading “1914-1918 : la guerre du Canada – Vimy”

Faire un don maintenant

L'image de "Ouvrir la voie à la victoire. 1914-1918"
Ouvrir la voie à la victoire. 1914-1918. Librairie et Archives Canada, No. Acc. 1983-28-3035

Étant une petite institution non-gouvernementale, le CCGG/CCGW compte sur le support de notre communauté pour nous aider à continuer de préserver et protéger ces pièces uniques de notre héritage. Le CCGG/CCGW fournit des reçus d’impôt pour tous les dons en fonds canadiens, ainsi que pour les dons d’objets acceptés dans notre collection. S’il vous plait, contactez-nous par téléphone ou par courriel pour plus de renseignements.

514 788 6007 ou curator@greatwarcentre.com

No. Enregistrement d’Organisme de bienfaisance Canadien 80177 5974 RR0001

Écrire aux siens

Correspondance dans la Grande Guerre

Le courrier postal était un lien de communication important entre ceux qui servaient en Europe et leur proches restés chez eux au Canada. Pour nombre d’entre eux, les lettres furent le seul moyen de contact pendant les quatre années du conflit. Les soldats décrivaient leurs conditions au front, leurs réflexions sur leur pays et leur émoi face à la mort d’un camarade.

Cent ans après, de telles lettres continuent de montrer l’humanité de millions de gens happés par la Grande Guerre.